Le permis de tout changer !

La réforme du permis de conduire : c’est une question de justice sociale.

Nouveau format du permis de conduireParce que le permis de conduire est un élément important pour les jeunes, le Gouvernement s’engage dans une grande réforme du permis de conduire pour le rendre plus accessible tant en terme de coûts que d’accès aux examens.

Le permis de conduire est un passeport pour l’emploi et beaucoup trop de jeunes sont encore pénalisés par les différents freins existants. En effet le constat met en lumière des réalités et des inégalités sociales pour obtenir son permis de conduire :

 

 

  • Les délais pour passer son permis de conduire sont trop longs (pour près de 40% des élèves, il s’écoule plus d’un an entre l’inscription en auto-école et le premier passage de l’examen),
  • le coût est trop élevé soit 1.500 euros en moyenne,
  • Le nombre d’examinateurs a diminué ce qui implique un manque de places,
  • Des frais d’inscription et des frais de dossier trop onéreux surtout en cas d’échec,
  • des inégalités territoriales pénalisent les candidats résidants dans certains départements. Le délai passe de 3 mois en moyenne au niveau national à 5 mois dans certains départements, comme en Ile-de-France.

Les mesures évoquées doivent simplifier la vie des quelques 800 000 candidats qui se présentent au permis de conduire chaque année. La réforme du permis de conduire est ambitieuse et l’objectif de la loi Macron est double:

  1. Réduire le coût du permis de conduire,
  2. Réduire et temps de passage de l’examen.

Fiscalité Automobile fait le point sur ce projet de loi de refonte du permis de conduire et les mesures déjà applicables.

  1. Réduire les délais

Réduire les délais d’attente implique automatiquement une réduction du prix total. En effet chaque mois de délai gagné représente une économie d’environ 200 euros pour le candidat.

Comment ?

  • Le temps consacré par les inspecteurs au permis B doit passer d’un peu plus de 40 % à près de 60 % pour que 88 % du temps consacré par les inspecteurs aux examens soit concentré sur le permis B contre 66 % aujourd’hui,
  • Dans les zones les plus tendues, le gouvernement déploie un dispositif d’urgence pour réduire à 45 jours maximum le délai en autorisant des agents publics et contractuels (anciens policiers, militaires à la retraite ou encore des agents de La Poste) à faire passer l’examen pratique du permis B. Ces examinateurs auront suivi une formation.
  • Depuis le 1er août 2014, la réduction de la durée de l’épreuve pratique du permis B passe de 35 à 32 minutes ce qui dégage 110000 places supplémentaires par an.
  1. Réduire le coût du permis de conduire.

Le nombre minimal d’heures de formation pratique est de 20 heures et ce quota est obligatoire. Cette obligation devait être supprimée. Les conséquences sont évidentes : les candidats qui présentent des facilités d’apprentissage pourront réduire leur nombre d’heures de cours et donc abaisser le prix de leur permis.

Une autre mesure prévoit que les auto-écoles ne pourront plus facturer de frais de présentation à l’examen, seuls les frais d’accompagnement seront facturés et seront limités au tarif d’une heure de conduite.

  1. Apprentissage du permis : Roulez jeunesse !

Depuis quelques mois, certaines mesures sont déjà en vigueur et notamment celles qui favorisent l’accès aux jeunes avec l’incitation à la formule de l’apprentissage anticipé et des outils en ligne.

3.1 L’apprentissage anticipé du permis: réussite et sécurité

Depuis le 1er novembre 2014, l’apprentissage anticipé de la conduite est accessible dès 15 ans contre 16 ans auparavant. Cette option permet aux jeunes de passer le permis plus tôt, c’est à dire dès 17 ans et demi, et de conduire au premier jour de leur majorité.

Cette mesure augmentera le nombre de jeunes bénéficiant de la conduite accompagnée de 30 à 50% d’ici à fin 2017.

Selon différentes études, cette formule d’apprentissage obtient de meilleurs résultats que la formule classique. En effet plus expérimentés et plus sensibilisés à la sécurité routière, les jeunes candidats accèdent avec plus de succès à l’obtention du permis. En 2013, près de 190?000 jeunes ont obtenu leur permis de conduire (catégorie B) grâce à la formule d’apprentissage anticipé pour un taux de réussite de 74% contre 55% pour la voie traditionnelle.

Autre constat en terme de sécurité : grâce à l’apprentissage anticipé de la conduite, l’accidentologie est diminuée de 27% la 1ère année du permis pour les 18-19 ans, et de 25% pour les 20-21 ans.

3.2 Le permis en ligne ?

permis de conduire électroniqueUne plateforme Web est disponible pour notamment vérifier les résultats de ses examens. En effet depuis le 19 janvier 2015, après l’épreuve pratique du permis de conduire vous pourrez consulter en ligne les résultats de l’examen 48 heures après le passage de l’épreuve : www.permisdeconduire.gouv.fr

Ce service est accessible après avoir renseigné un certain nombre d’éléments pour valider votre identité. Mieux encore, si vous êtes reçu, vous pourrez recevoir votre permis sans se déplacer. Vous téléchargerez en ligne le CEPC (certificat d’examen du permis de conduire). Ce certificat vous donne le droit de conduire pendant 4 mois (à compter de la date d’examen).

Sachez qu’en cas de contrôle, ce certificat peut être présenté sur smartphone, sur tablette ou dans sa version imprimée.

Infographie : les bénéfices de la conduite accompagné

Nouveau permis de conduire

Sources : http://www.securite-routiere.gouv.fr/permis-de-conduire/passer-son-permis/la-conduite-accompagnee

Retrouvez un autre article sur le nouveau permis de conduire

  • Simuler un credit

Comparaison entre un véhicule thermique et électrique.

Plus cher à l'achat, le véhicule électrique est moins cher au final !
  • taxes-fiscalite-auto

Les exonération sur la taxe véhicules de société

Les exonérations sur la taxe des véhicules de société
  • Louer sa voiture

Ce qu’il faut savoir sur la LOA Ballon

Tout savoir sur la LOA ballon
  • Optimisation fiscale automobile

Avantages inconvénients des indemnités kilométriques

Avantages et inconvénients des indemnités kilométriques
  • Avantage fiscal automobile

Véhicule de fonction, quels avantages pour le salarié

Véhicule de fonction, quels avantages pour le salarié