Malus 2020 : l’automobiliste sous pression fiscale

A l’instant où nous écrivons cet article, le barème du malus 2020 devrait évoluer au minimum à deux reprises en 2020.

En effet, le projet de loi des finances 2020 prévoit deux modifications majeures. Tout d’abord le montant du malus écologique augmente et d’autre part nous constatons une baisse du déclenchement de son seuil.

De plus, à compter du 1er janvier 2020, le seuil d’émissions de CO2 change. Le déclenchement du malus passe de 117g/km avec 35€ de coût à 110g/km avec 50€ de coût. Ce malus qui était plafonné à 10 500€ passera à 12 500€ !

Malus 2020

Evolutions du malus 2020

Le malus s’alourdit. En effet cette hausse confirme la volonté du gouvernement d’obtenir à terme un parc de véhicules le moins polluant possible. Nous remarquons une augmentation impressionnante des montants. Nous avons repris quelques taux de CO2 2019 et nous les comparons avec les montants 2020.

taux de CO2 2019 VS 2020

La note est salée et le terme signifiant que l’automobile est une « pompe à finances » trouve dans ce nouveau barème toute sa signification. De plus, la nouveauté inédite de cette année 2020 est que cette taxe va automatiquement changer au 1er juin 2019. Pourquoi ?

L’entrée en vigueur de la nouvelle norme d’homologation WLTP arrive à cette date.

Mathématiquement, le malus de la grille du 1er janvier ne sera pas le même au 1er juin. Reste à en connaître exactement l’évolution à ce moment là.

Quels qu’en soient les montants, c’est toujours l’automobiliste qui en subira les conséquences.