BOUM ! L’essor des ventes de VP de moins de 100g de CO2/km

auto2Le bilan annuel de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) publié fin juin, fait ressortir que « malgré un contexte global de baisse des ventes de véhicules neufs, les voitures hybrides, les véhicules électriques et GPL progressent » et le secteur professionnel se tourne de plus ne plus vers ces nouvelles technologies. En effet l’analyse observe que les ventes de VP de moins de 100g de CO2/km sont passées de 14% en 2012 à 24% en 2013. Cette évolution profite essentiellement aux constructeurs Renault et PSA Peugeot Citroën et elle est portée par le marché des hybrides, des VE et du GPL.

Fiscalité Automobile revient sur le bilan annuel de l’Ademe.

Croissance confirmée des véhicules hybrides, VE et GPL : la Classe A !

Les véhicules de nouvelles technologies sont considérés comme respectueux de l’environnement. Ils appartiennent à la classe d’énergie A qui regroupe les véhicules hybrides, véhicules électriques et véhicules GPL. Depuis quelques années la fiscalité automobile incite les consommateurs à acquérir des véhicules propres ou émettant peu de CO2. Les incitations fiscales comme le Bonus/Malus, ont visiblement un impact significatif sur le choix des français et des professionnels. En effet les professionnels sont de plus en plus nombreux à opter pour des voitures de la classe A. Selon le bilan de l’Ademe, le taux moyen d’émission de CO2 de VPN vendus en France est passé de 124g en 2012 à 117g en 2013. Cette croissance est boostée par les véhicules rejetant moins de 100g de CO2/km: leur part de marché est passée de 14% à 24%.

L’offre croissante des modèles à vertus écologiques

Avec une émission moyenne de 117 g de CO2/km, la France se place au 4ième rang européen derrière les Pays-Bas (113 g), Danemark (114 g) et le Portugal (114 g).

La progression des ventes de voitures de classe d’énergie A se décompose ainsi :

  1. 8779 de voitures électriques soit un essor de + 73%
  2. 46785 de voitures hybrides et + 74% d’évolution
  3. 2742 GPL « première monte » avec une évolution de + 43,5%.

Cette tendance tord le cou aux idées reçues sur les véhicules électriques considérées comme trop chers avec peu d’autonomie et pas assez de bornes de recharge. Les entreprises et collectivités optent déjà pour des véhicules à vertu écologique en attendant le déploiement soutenu  annoncé de bornes de recharge sur tout le territoire français.

La progression des ventes de véhicules propres s’explique par l’offre croissante de modèles issus de la classe d’énergie A. Le communiqué de l’Ademe révèle qu’il y avait 89 modèles dans cette classe en 2013, contre 74 en 2012.

Les constructeurs ayant le plus profité de la baisse du taux moyen d’émission de CO2 des VPN en France sont Renault, Peugeot et Citroën. Ces 3 constructeurs français couvrent 72% des ventes de la classe d’énergie A. Fiscalité Automobile vous livre le tableau suivant illustrant les modèles stars de la classe énergie A et leurs marques constructeurs.

meilleures-ventes-2013

 

Fiscalité automobile c’est également toutes les formes de financement pour acheter un véhicule dit propre:

Quelque soit votre formule d’achat, retrouvez tous les avantages et inconvénients de chaque solution de financement et même l’achat au comptant d’un véhicule de société !

  • Fiscalité Véhicule de fonction

Véhicule de fonction, quelle fiscalité ?

Quelle est la fiscalité des véhicules de fonction ?
  • Location longue duree

Louer sa voiture c’est tendance

Depuis quelques années les particuliers et les entreprises préfèrent louer leur véhicule.
  • vehicule-hybride

Choisir entre véhicule électrique ou véhicule Hybride

Vous êtes une entreprise et vous vous posez la question pour l’acquisition d’un véhicule électrique ou hybride !
  • Véhicules électriques d'entreprises

Performance des ventes automobiles des entreprises en 2016

Belles performance des ventes automobiles aux entreprises en 2016
  • flottes-automobile

Quel avenir pour les Parcs automobiles en France ?

Progression du parc automobile Français et recul du diesel