Payer moins d’Impôts grâce à la fiscalité automobile ?

1. Déduire des #impôts l’usage professionnel du #véhicule

Comment Payer Moins d’Impôts ?

La fiscalité permet en effet de déduire le trajet domicile-travail de son revenu imposable et payer moins d’impôts ! Deux options ou deux méthodes de calcul seront à utiliser pour choisir la solution la plus rentable. Un comparatif est nécessaire selon les revenus et les coûts liés aux déplacements. Les frais exposés pour le trajet domicile – travail sont donc déductibles des impôts sur le revenu quel que soit le mode de transport dans la limite d’un aller-retour par jour et selon les conditions suivantes :

  1. la distance parcourue ne doit pas dépasser 40 km sauf justification que l’administration doit accepter. Dans le cas contraire, la déduction est autorisée à hauteur des 40 premiers kilomètres
  2. être nécessaires dans le cadre d’une activité salariée,
  3. être payés au cours de l’année 2013,
  4. être justifiés ( par des documents attestant la réalité et le montant des frais)

2. Comment calculer sa déduction fiscale ?

Vous avez le choix entre une déduction forfaitaire de 10 % et la déduction des frais au réel.

     – Déduction forfaitaire de 10 %

La déduction forfaitaire de 10 % est automatiquement accordée par l’administration fiscale. Elle est calculée sur le salaire pour tenir compte des dépenses professionnelles courantes liées à l’activité professionnelle.

     – Déduction des frais réels

Si le montant de dépenses est supérieur à celui de la déduction forfaitaire, l’option des frais réels est plus avantageuse.

2.1 Simulateur pour le calcul des frais kilométriques

La déduction des frais réels de trajet est souvent plus intéressante quand le salaire n’est pas trop élevé et que la distance entre le domicile et le lieu de travail est assez importante.

Un outil très pratique vous permettra de calculer vos frais déductibles selon les deux méthodes de calcul : le simulateur pour le calcul des frais kilométriques 2013 pour voiture sur le site des impôts.

Simulateur pour le calcul des frais kilométriques

Vous indiquerez la puissance fiscale du véhicule utilisé (plafonnée à 7 chevaux) et le nombre de kilomètres parcourus. Vous aurez de suite la somme que vous déduirez de votre revenu.

L’administration fiscale utilise un barème kilométrique applicable aux voitures, cyclomoteurs, vélomoteurs, scooters et motocyclettes. Le barème est publié au Bulletin officiel des finances publiques.

Le barème 2014 est visible sur le site Fiscalité Automobile: indemnites-kilométriques

2.2 Quels frais sont inclus dans le barème fiscal d’évaluation des frais de déplacements déductibles des impôts?

En se basant sur ces barèmes, les salariés peuvent évaluer leurs dépenses durant leurs déplacements et demander aux services fiscaux la déduction de leurs frais réels pour l’impôt 2014 sur les revenus 2013. Le barème fiscal prend en compte la dépréciation du véhicule, les frais d’achat des casques et des protections, les frais de réparation et d’entretien, les dépenses de pneus, la consommation d’essence et les primes d’assurances. Ce qui signifie que d’autres frais peuvent être déduit de votre revenu imposable :

  1. les frais de péage
  2. les frais de parking
  3. les intérêts de votre crédit voiture

3. Exemple pratique de simulation de déductions fiscales

Le rapport salaire/frais de déplacement est déterminant pour choisir la formule la plus avantageuse.

Plus le salaire est modeste avec des frais de déplacement importants plus l’option des frais réels est pertinente d’autant que peuvent s’ajouter les frais de péage, parking…

  1. Je déclare 20000 euros /an et je parcours chaque jour 50 kms.   Le calcul m’indique que l’abattement de 10% est de 2000 euros et le barème des frais réels affiche un abattement de 4212 euros.   J’ai tout intérêt à choisir l’option aux frais réels pour ma déduction fiscale.
  2. Je déclare un salaire annuel de 30 000 euros et je parcours tous les jours 22 kms.La simulation conclut : au frais réel, l’abattement fiscal est de 2376 euros et la déduction acquise de 10% est de 3000 euros.

4. Conseils pratiques pour sa #fiscalité #automobile

  1. Quelques précisions pour compléter la démarche de déductions fiscales du trajet domicile-travail.
  2. Le choix de la déduction aux frais réels exclu l’abattement acquis de 10%
  3. Chaque conjoint peut choisir la formule la plus avantageuse pour lui
  4. Les justificatifs professionnels ne sont plus à joindre avec la déclaration d’impôt. cependant il s’agit de les garder durant 3 ans afin de pouvoir justifier des déplacements en cas de contrôle
  5. L’administration fiscale vérifiera le nombre de kilomètres du trajet déclaré si celui que vous avez indiqué est suspect. Ne surévaluez pas le nombre de kilomètres du trajet domicile-travail.
  6. La déduction fiscale des frais de trajets est possible même si vous n’êtes pas propriétaire du véhicule. En cas de Crédit automobile ou location de la voiture, vous avez les mêmes avantages  fiscaux.

Ou trouver l’emplacement de déclaration sur sa feuille d’impôt ? La case 1AK à 1DK est réservée à la déclaration aux frais réels.

  • Euro-fiscalite-voiture

Le crédit ballon

Ce qu'il faut savoir sur le credit ballon
  • Ministère de l'Ecologie du développement Durable

Malus automobile 2018

Malus automobile 2018 les changements.
  • Simuler un credit

Comparaison entre un véhicule thermique et électrique.

Plus cher à l'achat, le véhicule électrique est moins cher au final !
  • taxes-fiscalite-auto

Les exonération sur la taxe véhicules de société

Les exonérations sur la taxe des véhicules de société
  • Louer sa voiture

Ce qu’il faut savoir sur la LOA Ballon

Tout savoir sur la LOA ballon